Saltar al contenido
home restauration

AVEC LA CONCURRENCE DÉLOYALE, VOUS NE RÉUSSIREZ JAMAIS

La concurrence déloyale désigne les actes qui se produisent dans le domaine du commerce et qui sont considérés comme objectivement contraires aux exigences de la bonne foi en limitant la liberté de choix des consommateurs ou des clients par rapport à un bien ou un service donné.

Dans le secteur de l’hôtellerie, on trouve également des entreprises brillantes et passionnantes au plus haut degré.

La concurrence n’est pas mauvaise, au contraire, s’il y a de la concurrence c’est parce que l’entreprise en vaut la peine, ce qui se passe c’est que parfois il y a des comportements qui ne sont pas éthiques et c’est pourquoi ils sont considérés comme injustes.

Ces pratiques sont le fait de personnes ou d’entreprises qui n’hésitent pas à “fouler” au contraire pour être au-dessus des autres ou sur la crête de la vague.

Ainsi, au lieu de démontrer la valeur et le professionnalisme de leur entreprise, ils préfèrent faire comme Dark Vador et choisir le côté obscur, en ignorant les conséquences.

Il y a aussi des gens qui ne le font pas par malveillance, mais plutôt parce qu’ils ne savent pas qu’il y a des choses qui ne peuvent pas être faites.

Ce post leur est dédié, car je comprends que ceux qui le font “en connaissance de cause” rencontreront tôt ou tard Lucke Skywalker, c’est le prix à payer pour être du côté obscur.

Après avoir observé une minute de silence pour leurs âmes, je vais vous parler des pratiques considérées comme injustes en cas de mouches.

L’un des plus fréquents est le dénigrement, qui consiste à diffuser de fausses informations sur les produits des concurrents, les plus audacieux allant jusqu’à publier des comparaisons sans aucune pertinence.

Il n’est pas nécessaire de mentionner qui est attaqué, il suffit que le destinataire puisse être identifié.

Honnêtement, je pense que pour vendre plus, il vaut mieux compter les qualités de “votre” produit ou service, que de critiquer celles de la concurrence, vous disqualifie et crée beaucoup de méfiance.

La chanson de Fangoria intitulée “critiquer pour critiquer” peut servir d’exemple. L’Alaska la chante à merveille et s’inscrit parfaitement dans cette optique :

D’autre part, faire croire aux consommateurs que le produit ou le service a un prix différent à long terme peut laisser la personne qui le fait plus seule que Marco le jour de la fête des mères.

Si vous vous engagez sur un prix et l’engraissez ensuite avec des suppléments, des frais, des services sans en informer préalablement le client, son mécontentement sera multiplié par neuf.

Il y a aussi ceux qui jettent la maison par la fenêtre et offrent un prix inférieur au coût final du produit.

C’est comme ça qu’on le connaît ou “vente à forfait”, je comprends que ça puisse faire mal que le restaurant d’en face soit plein à craquer et dans le vôtre seul le temps passe, mais celui de jeter les prix sera que non, votre ruine viendra avant qu’un coq chante.

Ensuite, il y a les pratiques mafieuses, comme l’acquisition de brevets ou de secrets commerciaux par l’espionnage.

Les pauvres sont soumis à un chantage avec un chiffre d’affaires annuel provenant des gros, mais à la condition qu’ils ne vendent jamais à la concurrence.

Une fois que le fournisseur a rempli son rôle, la commande promise disparaît, tout comme le magicien Houdini. Autant Dinio a été “confondu par la nuit”, autant il ne peut en être de même pour les consommateurs.

Je parle des “imitateurs” qui essaient de passer pour un concurrent afin de s’emparer des clients.

On peut dire la même chose de ceux qui leur disent que s’ils vont à la concurrence, le produit ne leur parviendra pas ou que leur production n’est pas nationale mais chinoise alors que les fabricants sont les mêmes, les mensonges ont des “jambes” très courtes.

Profiter de la réputation des autres n’est pas non plus acceptable. Il y a quelque temps, une entreprise espagnole a décidé, pour étendre son marché en Europe, d’utiliser le slogan suivant : “votre maison sera une république indépendante mais avec la même décoration que votre voisin.

Vous pouvez déjà imaginer qui a pris cela pour acquis et que, bien sûr, la société espagnole, bien qu’elle ait nié avec beaucoup de dignité qu’il ne s’agissait pas du tout de concurrence déloyale, a eu un peu peur lorsque, face à la menace d’un procès d’un million de dollars, elle l’a retiré sans réfléchir.

Parfois, l’effronterie est beaucoup plus grande, il y a ceux qui prennent des noms commerciaux ayant plusieurs années de présence sur le marché pour lancer une nouvelle entreprise, et ils restent si larges.

Une autre pratique de concurrence déloyale consiste à écrire des critiques anonymes et fausses sur les entreprises des concurrents sur des sites d’information ou sur google maps.

Toutes ces pratiques sont classées dans la loi comme le commerce déloyal et la punition pour les avoir pratiquées est sévère, le marché libre est sacré.

Beaucoup d’entre nous ont été tentés de faire certaines de ces choses et cela ne nous rend pas moins humains, mais ce qui se passe, c’est que pour avoir l’esprit tranquille, nous décidons de ne pas les faire.

Ainsi, comme le disait le singulier Paco Martínez Soria dans un de ses films, on peut s’allonger pour dormir avec une jambe en France, l’autre en Angleterre et sans aucun “remonument” de conscience.